capture rubber de quentin dupieuxCela fait un peu plus d’un an que je n’ai pas vu de gomme. Une année entière passée sans toucher du bout de la pulpe des doigts de jolis pains d’élastomère. Au bout de tout ce temps je me dis que le caoutchouc et son industrie sont derrière moi. Qu’il n’est pas possible que je sois rattrapé par tout cela (même si la petite entreprise vient parfois toquer à mon esprit).

Mais c’était sans compter sur le cinéma. Oui, il y a un film qui sort aujourd’hui, un film réalisé par un français un peu frappé, un film tourné là-bas, aux États-Unis. Il s’appelle comment ce film ? Rubber. Oui Rubber. Et il raconte quoi ce film ? L’histoire d’un pneu tueur. Il fallait s’appeler Quentin Dupieux pour avoir une idée pareille et la mettre en scène.

Il semblerait que l’objet plaise à la critique.

Voyons voir…

Allez, un autre extrait…

Tout cela a l’air fun. C’est tentant. Et puis, quoi de plus naturel pour un hamster que de s’amuser avec une nouvelle roue ?

Lire aussi