touche pas à l'auto-entrepriseOn n’en sait désormais un peu plus sur les mesures que compte prendre le gouvernement concernant le statut des auto-entrepreneurs. Il s’agit en fait d’une mesure non négligeable : la hausse de 2 à 3,3 points des cotisations sociales.

Plus précisément* :

2% de plus pour les activités de vente, portant la cotisation à 14% du chiffre d’affaires
3 % de plus pour une activité libérale, portant la cotisation à 21, 3% du chiffre d’affaires
3,3% de plus pour les activités de service et artisanales, portant le taux à 24,6% du CA

Sylvia Pinel, ministre du Commerce et de l’Artisanat, justifie cela en déclarant qu’il s’agit de relever les taux forfaitaires pour les rapprocher de ceux des indépendants. Pour la ministre il s’agit d’une mesure d’équité et juge pleinement légitime que les auto-entrepreneurs contribuent au même titre que les autres acteurs économiques aux efforts de redressement des finances publiques.

Je vous rappelle que si vous souhaitez défendre le statut des auto-entrepreneurs, vous pouvez signé la pétition en ligne de la FEDAE. Vous trouverez sur le site de la fédération toutes les réactions, ainsi que les actions mises en place.

*Source : FEDAE

Lire aussi