Vidéo : Publier un statut Facebook en plusieurs langues

Vidéo : Publier un statut Facebook en plusieurs langues

J’administre actuellement un webzine collaboratif dédiée à la musique. La langue principale de ce magazine en ligne est le français, mais il arrive parfois que l’on publie une version anglaise de certaines chroniques et interviews.  Lorsque l’on relaie ces articles sur la page Facebook du projet, on ne rédige qu’un seul post dans lequel sont intégrés les liens vers les deux versions. Cette publication est écrite langue française.

Nous allons pouvoir affiner ces publications grâce à la nouvelle fonctionnalité lancée très récemment par la firme de Menlo Park et baptisée Multilingual composer.

Pour pouvoir écrire des publications en plusieurs langues sur votre page Facebook, il faut vous rendre dans ses paramètres et cocher la mention « Autoriser les personnes qui gèrent cette Page à écrire des publications en plusieurs langues« 

multilingual composer Facebook

Comment rédiger un post en plusieurs langues sur Facebook ?

La vidéo suivante vous écrit précisément le process. Vous verrez c’est très très simple.

Facebook proposera une traduction de votre post dans la langue que vous aurez choisie. Cette version pourra être éditée et corrigée. Voici ce que ça donne :

publication multilingue Facebook


 

Trouvez-vous cette fonctionnalité Facebook utile ?

Flatbook : l’extension chrome qui enjolive Facebook

Flatbook : l’extension chrome qui enjolive Facebook

Elle est lassante à la longue l’interface Facebook, n’est-ce pas  ? Ce serait quand même pas mal si on pouvait la customiser un peu. Et bien, figurez-vous que c’est ce que propose Flatbook, une extension Chrome développée par Roftentik.

L’une des premières qualités du module c’est qu’il fait le ménage, qu’il nous débarrasse des scories : en clair il élimine la moindre publicité. Ensuite, il épure l’affichage des rubriques en remplaçant les menus contextuels par des pictogrammes. C’est très joli donc, mais la présence de ces icônes exigera de la part de l’utilisateur un petit temps d’adaptation.  Il faudra notamment bien identifier celle qui mène aux pages que l’on administre.

Si, pour une raison ou une autre, vous avez besoin de désactiver cet affichage, sachez que vous n’aurez pas besoin de désinstaller le module. Il suffira de cliquer sur un petit bouton switch situé en haut à gauche.

Flatbook est donc un mot-valise, un néologisme fabriqué à partir des termes suivants : Facebook et Flat Design.

Minimal, le Flat Design se distingue par ses aplats, ses couleurs vives et ses formes épurées. Depuis un an il est supplanté ou presque par le Material Design conceptualisé par Google.

Mise à jour du 19 juin 2017 : ce module n’est plus celui décrit il y a quelques mois. A oublier donc.

Que pensez-vous de Flatbook ? L’avez-vous adopté ?

Diaporama : Le Baromètre des Technologies web

Diaporama : Le Baromètre des Technologies web

Les technologies web, comme de nombreux secteurs, sont sujettes à des effets de modes et de tendances importants. Suivre les évolutions de ces tendances permet de mieux comprendre ce milieu technologique et ainsi de mieux s’adapter aux nouveaux besoins du marché.
C’est La Fabrique du Net qui a récemment publié une étude comparative de l’utilisation des différentes technologies web, on y trouve l’évolution des différentes solutions CMS et des langages utilisées par les sites web.
C’est sans grande surprise que le PHP reste le langage le plus utilisé avec plus de 75% de parts de marchés dans le monde et 50% en France. Du coté client JQuery est la librairie JS la plus utilisée avec environ 70% de part de marché loin devant Bootstrap et Modernizr. On remarque cependant la forte croissance de bootstrap, de 80% par rapport à l’année dernière.
Les CMS sont aussi sujets de cette étude, avec une différenciation entre CMS généraliste et CMS e-commerce. WordPress reste donc le CMS le plus utilisé avec plus de 60% de part de marché loin devant toute alternative, le même commentaire peut être fait pour le plugin WooCommerce dans la catégorie E-commerce qui culmine à plus de 25% de part de marché au niveau mondial.

Le Baromètre des Technologies web – Février 2016 de Yassine Tahra

Infographie : l’année 2015 de WordPress

Infographie : l’année 2015 de WordPress

L’équipe 3 étoiles de WP Marmite vient de mettre en ligne une infographie résumant l’année 2015 de WordPress.

On se souvient que l’une des information majeure concernant le plus populaire des CMS est qu’il propulserait désormais 25% des sites web. C’est d’ailleurs par ce résultat émis par W3Techs que démarre l’infographie proposée par Alex et ses camarades.

Le visuel indique notamment que, sur 10 site créés avec un CMS, 6 le sont avec WordPress. Une domination qui laisse encore un petit peu de place à Joomla et Drupal.

Je vous laisse découvrir tous les chiffres mis en relief dans cette infographie qui rappelle aussi que WordPress n’est pas qu’un moteur de blog.

Infographie WordPress 2015 par WP Marmite

Merci à WP Marmite pour cette infographie.

Sortie de WordPress 4.4 et de Twenty Sixteen, nouveau thème natif

Sortie de WordPress 4.4 et de Twenty Sixteen, nouveau thème natif

La version 4.4 de WordPress est enfin disponible. Elle est baptisée Clifford, en hommage au trompettiste Clifford Brown, dont la carrière fut interrompue très brutalement en 1956.

Je n’ai pas encore déployé cette version sur ce site. Je préfère, comme souvent, la tester en local et attendre aussi qu’elle soit éprouvée par d’autres utilisateurs. Je vous conseille d’ailleurs d’être patients, de ne pas vous emballer et de n’envisager l’évolution que sur vos sites en pré-production.

Twenty Sixteen, nouveau thème par défaut

WordPress 4.4 c’est surtout l’arrivée d’un nouveau template natif. Twenty Sixteen succède donc logiquement à Twenty Fifteen, thème par défaut qui fut livré en décembre 2014 avec la version 4.1 du CMS.

Twenty Sixteen est un thème de blog classique que je trouve un peu moins élégant que son prédécesseur. Néanmoins, sachez :

  • que celui-ci propose son petit jeu de couleurs de base (4 + le blanc);
  • que si vous êtes adepte du no-sidebar layout (d’un blog sans barre latérale, donc), vous pourrez en profiter pleinement en chargeant une image à la Une de 1200 pixels de large;
  • que vous pourrez opter pour une ou deux zones de widgets en pied de page;
  • que le menu des liens de réseaux sociaux (rappel : pour créer ce menu il fait aller dans Apparence, puis Menus) intègre les icônes de plus de 20 plateformes sociales;
  • que WordPress 4.4 reconnaît cinq nouveaux fournisseurs oEmbed : Cloudup, Reddit Comments, ReverbNation, Speaker Deck et VideoPress (voir la liste complète des contenus reconnus).

Je n’irai pas au-delà dans la description du thème (une démo est disponible ci-dessous) et une description peut être consultée dans ces parages.

Cette nouvelle version de WordPress permet d’insérer des articles dans d’autres sites (WordPress ou autres). Pour cela, il suffira de placer l’url du contenu dans l’éditeur. Votre article ou votre page ne s’affichera pas en intégralité, mais vous aurez une prévisualisation contenant avec le titre, l’extrait, et l’image de Une si celle-ci est présente.

Voilà, c’est un panorama assez succinct de cette nouvelle version de WP, mais je vous invite à regarder la vidéo de présentation située après cet article. Notamment si vous êtes de curieux de savoir ce qui a changé ou bougé sous le capot.

Rappel : pensez à réaliser une sauvegarde de votre base de données avant de mettre à jour votre CMS.


Une vidéo (en anglais) donnant quelques détails sur les nouveautés apportées par Clifford