WordPress 4.9 est sorti !

WordPress 4.9 est sorti !

On attendait la nouvelle version de WordPress pour la mi-novembre et elle est arrivée comme prévu.

Cette version 4.9 de WordPress permet d’avoir de visualiser la personnalisation du thème avant de l’enregistrer. Mais avant cela, lorsque vous accéder à l’éditeur des fichiers du thème (via le menu Apparence) vous avez ce message d’avertissement :

message menu apparence wordpress 4.9

Le message – qui n’apparait qu’une fois si vous avez cliqué sur le bouton « J’ai compris », vous conseille vivement de créer un thème enfant.

WordPress permet désormais de prévisualiser les templates avant de l’activer à son propre site / blog.

Les thèmes présents sur la galerie WordPress.org peuvent être aussi cherchés / prévisualisés via la personnalisation…

prévisualisation thèmes wordpress via la personnalisation

Toujours dans l’éditeur des fichiers du template, vous remarquerez que ceux-ci sont accessibles en étant classés selon l’arborescence mise en place dans le répertoire sur le serveur.

fichiers thème Twenty Seventeen

OEmbed, widgets son et widget vidéo

Les widgets prennent en charge désormais l’OEmbed, procédé qui permet d’embarquer une vidéo Youtube, un post Facebook ou Instagram, un tweet… en copiant simple leur url dans le widget Texte.

Tweet dans widget texte via OEmbed

Notez aussi (et ce n’est pas négligeable) que le widget Texte dispose désormais d’un bouton pour ajouter un média.

bouton media widget texte wordpress

Plus de détails sur cette mise à jour sur le site wordpress.org. Ou en accédant à la page about.php de votre site : ../wp-admin/about.php.

Petite précision : comme toujours cette nouvelle version de WordPress est baptisée du nom d’un musicien de jazz. Cette fois elle porte le nom du musicien américain Billy Tipton (1914 – 1989).

Infographie : l’année 2015 de WordPress

Infographie : l’année 2015 de WordPress

L’équipe 3 étoiles de WP Marmite vient de mettre en ligne une infographie résumant l’année 2015 de WordPress.

On se souvient que l’une des information majeure concernant le plus populaire des CMS est qu’il propulserait désormais 25% des sites web. C’est d’ailleurs par ce résultat émis par W3Techs que démarre l’infographie proposée par Alex et ses camarades.

Le visuel indique notamment que, sur 10 site créés avec un CMS, 6 le sont avec WordPress. Une domination qui laisse encore un petit peu de place à Joomla et Drupal.

Je vous laisse découvrir tous les chiffres mis en relief dans cette infographie qui rappelle aussi que WordPress n’est pas qu’un moteur de blog.

Infographie WordPress 2015 par WP Marmite

Merci à WP Marmite pour cette infographie.

Sortie de WordPress 4.4 et de Twenty Sixteen, nouveau thème natif

Sortie de WordPress 4.4 et de Twenty Sixteen, nouveau thème natif

La version 4.4 de WordPress est enfin disponible. Elle est baptisée Clifford, en hommage au trompettiste Clifford Brown, dont la carrière fut interrompue très brutalement en 1956.

Je n’ai pas encore déployé cette version sur ce site. Je préfère, comme souvent, la tester en local et attendre aussi qu’elle soit éprouvée par d’autres utilisateurs. Je vous conseille d’ailleurs d’être patients, de ne pas vous emballer et de n’envisager l’évolution que sur vos sites en pré-production.

Twenty Sixteen, nouveau thème par défaut

WordPress 4.4 c’est surtout l’arrivée d’un nouveau template natif. Twenty Sixteen succède donc logiquement à Twenty Fifteen, thème par défaut qui fut livré en décembre 2014 avec la version 4.1 du CMS.

Twenty Sixteen est un thème de blog classique que je trouve un peu moins élégant que son prédécesseur. Néanmoins, sachez :

  • que celui-ci propose son petit jeu de couleurs de base (4 + le blanc);
  • que si vous êtes adepte du no-sidebar layout (d’un blog sans barre latérale, donc), vous pourrez en profiter pleinement en chargeant une image à la Une de 1200 pixels de large;
  • que vous pourrez opter pour une ou deux zones de widgets en pied de page;
  • que le menu des liens de réseaux sociaux (rappel : pour créer ce menu il fait aller dans Apparence, puis Menus) intègre les icônes de plus de 20 plateformes sociales;
  • que WordPress 4.4 reconnaît cinq nouveaux fournisseurs oEmbed : Cloudup, Reddit Comments, ReverbNation, Speaker Deck et VideoPress (voir la liste complète des contenus reconnus).

Je n’irai pas au-delà dans la description du thème (une démo est disponible ci-dessous) et une description peut être consultée dans ces parages.

Cette nouvelle version de WordPress permet d’insérer des articles dans d’autres sites (WordPress ou autres). Pour cela, il suffira de placer l’url du contenu dans l’éditeur. Votre article ou votre page ne s’affichera pas en intégralité, mais vous aurez une prévisualisation contenant avec le titre, l’extrait, et l’image de Une si celle-ci est présente.

Voilà, c’est un panorama assez succinct de cette nouvelle version de WP, mais je vous invite à regarder la vidéo de présentation située après cet article. Notamment si vous êtes de curieux de savoir ce qui a changé ou bougé sous le capot.

Rappel : pensez à réaliser une sauvegarde de votre base de données avant de mettre à jour votre CMS.


Une vidéo (en anglais) donnant quelques détails sur les nouveautés apportées par Clifford

Installer WordPress en local avec XAMPP

Installer WordPress en local avec XAMPP

Ce tutoriel va vous permettre d’installer WordPress sur votre ordinateur à l’aide de XAMPP. Avec cet utilitaire nous pourront héberger notre site en local. En l’activant on fera de notre machine un serveur capable de traiter les pages dynamiques en PHP de notre site et d’en organiser les données.

XAMPP installera donc un serveur Apache qui – combiné à PHP et MySQL (gestionnaire de base de données) – permettra d’afficher le site réalisé avec WordPress.

Pourquoi travailler sur un site WordPress en local ?

  1. Parce que cela ne vous coûtera rien. Vous me direz qu’il existe des solutions gratuites d’hébergement distant (Webhost, Hostinger, Byethost, etc). Certes, mais certaines de ces plateformes ont des limites, peuvent générer des erreurs, voire ne pas vous permettre de tester des thèmes et des plugins un peu lourds… Et puis il faut surtout ne pas négliger la sécurité de votre site. Ces hébergements peuvent convenir un temps pour des petits projets peu sensibles. Il m’arrive d’en utiliser parfois, mais généralement ils me servent de supports transitoires.
  2. Parce que cela vous permettra de travailler en local, de faire face à une éventuelle absence de connexion internet. Malgré tout, il est nécessaire d’avoir bien pensé et construit son projet en amont, d’avoir téléchargé le thème et les plugins nécessaires avant d’envisager une séance de travail à bord d’un train…
  3. Parce que cela vous permettra de disposer en permanence d’une copie identique à celle en production. Vous pourrez ainsi tester les mises à jours (CMS, plugins, thème), vous pourrez travailler sur de nouvelles fonctionnalités…

Pourquoi travailler avec XAMPP ?

Dans ce tutoriel je propose l’installation de WordPress avec XAMPP, parce que WAMP est moins stable et n’est pas disponible pour les utilisateurs travaillant sur Mac. Sachez aussi que vous pouvez travailler aussi avec MAMP, outil développé initialement pour les environnements Macintosh, mais qui dispose désormais d’une version pour Windows.

Attention : à partir de la version 5.6.14 Xampp ne contient plus MySQL mais MariaDB.

Une fois XAMPP téléchargé et installé, lancez-le via le raccourci placé sur votre bureau.

xampp raccourci bureau

Une fenêtre de dialogue s’ouvre. Il faut maintenant démarrer Apache et MySQL en cliquant sur les boutons Start :

start apache et mysql

Créer une base de données

Une fois les modules actifs, on va pouvoir créer la base de données de notre projet en ouvrant MySQL (clic sur le bouton Admin du module).

lancement mysql

MySQL s’ouvre donc sur le navigateur (url courante : http://localhost/phpmyadmin/).

mysql nouvelle base de donnéesOn clique sur l’onglet Base de données et on renseigne les deux champs indiqués ci-dessous avant de valider la création en cliquant sur le bouton Créer.

création base de données

Je passe sur la notion d’interclassement (voir ici). Par défaut vous pouvez sélectionner utf8_general_ci, un interclassement plus rapide que utf8_unicode_ci.

Notre base de données est créée. Nous allons maintenant télécharger la dernière version de WordPress et installer les fichiers sur le serveur dont le chemin sur l’ordinateur est le suivant : ../xampp/htdocs.

  • Si vous travaillez avec MAMP, le répertoire sur lequel vous placerez votre WordPress sera également htdocs.
  • Si vous travaillez avec WAMP, le répertoire sur lequel vous placerez votre WordPress sera www.
  • On télécharge l’archive WordPress;
  • On dézippe l’archive;
  • L’archive dézippée s’appelle wordpress, on la renomme du nom du projet sur lequel on travaille (_projet1 en ce qui concerne ce tuto);
  • On la place sur le serveur;

 Voici une capture d’écran qui vous permet de voir le chemin lorsque l’on travaille sur Windows 8 :

chemin projet xampp Windows 8Lorsque que vous ouvrez le dossier _projet1, vous devez retrouver le contenu suivant :

dossiers fichier WordPressLa base de données est créée, le fichiers du WordPress sont sur le serveur, nous pouvons donc finaliser l’installation de site.

Finalisation de l’installation WordPress

Dans le navigateur, nous appelons l’url (l’adresse) de notre projet. Dans notre exemple elle est la suivante : localhost/_projet1/.

Nous arrivons sur une première page qui nous  rappelle que nous allons avoir besoin des informations suivantes pour créer le fichier wp-config.php qui connectera la base de données et le WordPress :

récapitulatif avant connexionIl nous faut donc :

  • le nom de la base de données que nous venons de créer : mabasededonnees, dans notre exemple;
  • le nom d’utilisateur : root (en local ce sera toujours root);
  • Le mot de passe : on laissera le champ vide;
  • L’adresse de la base de données : localhost.

Si vous travaillez avec WAMP ou MAMP, je vous invite à consulter ce tableau récapitulatif.

Nous disposons donc des informations, nous allons remplir le premier formulaire :

formulaire 1 installation wordpress

Puis nous cliquons sur le bouton Envoyer.

Si tout fonctionne, nous obtenons l’écran suivant :

page lancer installationLe plus difficile est passé, il ne nous reste plus qu’à remplir le formulaire suivant :

formulaire 2 installation wordpressCe formulaire ne contient aucune difficulté particulière.

L’identifiant sera le mot qui vous permettra de vous connecter à l’interface de votre site.

Vous pouvez laisser cocher la mention Vie privée, puisque vous êtes en local.

Nous cliquons sur le bouton Installer WordPress et ça y est notre site est installé.

quel succes fin install wordpressLe WordPress est installé. Il est désormais possible d’intégrer les contenus, d’installer et de paramétrer un thème, d’installer et de paramétrer des plugins.

WordPress 4.1 livre Twenty Fifteen, nouveau thème par défaut

WordPress 4.1 livre Twenty Fifteen, nouveau thème par défaut

Trois mois après la sortie de Benny, la version 4.0 de WordPress, Automattic lance Dinah et présente Twenty Fifteen, nouveau thème natif.

Comme toutes ses mises à jour majeures, la version 4.1 du CMS porte le nom d’un grand artiste de jazz. C’est fois-ci le célèbre gestionnaire de contenu est baptisé Dinah et fait référence à Dinah Washington, chanteuse et pianiste qui immortalisa le What a Diff’rence a Day Made de María Grever.

Twenty Fifteen et l’écriture sans distraction

Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’arrivée de Dinah s’accompagne de celle d’un nouveau template baptisé Twenty Fifteen.

Si Twenty Fourteen avait été conçu pour les sites dits magazines, Twenty Fifteen comblera d’abord les blogueurs. Orienté contenu, le thème, au design adaptatif, est d’une sobriété exemplaire. Il est composé de deux colonnes, dont la celle de la barre latérale qui reste fixe lorsque l’on fait défiler la page.

La clarté de l’ensemble est accentuée par l’utilisation de Noto Serif et Noto Sans, des polices Google.

Pour donner un peu de relief à leur site, les utilisateurs pourront choisir entre 6 jeux de couleurs de base et charger deux images, l’une pour la barre latérale (dimensions : 954 × 1300 pixels), l’autre en guise d’image de fond.

Autres nouveautés

Un éditeur de texte en mode écriture sans distraction activable via le bouton suivant :

écriture sans distraction wordpressAinsi paramétré l’interface est épurée au maximum

interface écriture sans distraction twenty fifteen
Un nouveau menu personnalisé dédié aux réseaux sociaux fait son apparition dans les menus personnalisés du bloc Apparence

menu des liens de réseaux sociauxL’outil affichera automatiquement l’icône du lien.

Vidéo Vine et Déconnexion globale

WordPress 4.1 permet l’insertion des vidéos Vine en copiant et en collant uniquement l’url.

Cette nouvelle version permet également de se déconnecter de toutes les machines à partir desquelles on a accéder au tableau de bord. Pour cela il suffira pour l’utilisateur de se rendre sur son profil et de cliquer sur le bouton Me déconnecter de toutes les autres sessions.

WordPress est désormais traduit en 44 langues.

Télécharger Twenty Fifteen

Les nouveautés de WordPress 3.9

Les nouveautés de WordPress 3.9

C’est le pianiste organiste Jimmy Smith (1928 – 2005) qui donne son nom à la version 3.9 de WordPress qui vient tout juste d’être mise en ligne. La plateforme de publication open source ne livre pas de nouvelles fonctionnalités, mais a fait un beau travail, entre autres, autour de l’ergonomie dans le traitement des médias via l’éditeur de texte.

Télécharger la dernière version de WordPress

L’intégration des widgets dans la personnalisation en Front (en live donc) d’un thème. Il est donc possible de placer des widgets dans les zones dédiées, de les paramétrer et de les réorganiser sans avoir besoin de retourner dans le tableau de bord.

personnalisation widgets WordPress 3.9

Glisser-déposer une image dans un article ou une page en cours d’édition c’est désormais possible…

cliquer déposer image éditeur de texte WordPress

Une image peut être redimensionnée directement dans l’éditeur.

L’affichage des miniatures des images dans l’éditeur lorsque l’on crée une galerie…

miniatures images galerie WordPress

La possibilité de créer des playlist (liste de lecture) audio et vidéo…

listes de lecture audio et vidéo WordPress

L’interface de la bibliothèque des thèmes a subit un petit lifting qui la rend plus séduisante.

interface bibliothèque thèmes WordPress

Voici une vidéo qui résume ce qu’apporte la nouvelle édition…

N’oubliez d’effectuer une sauvegarde de votre site (base de données et fichiers du serveur) avant toute mise à jour. L’extension BackWPup vous aidera dans cette étape.