Peut-on devenir célèbre en manipulant les réseaux sociaux ?

C’est la question à laquelle répondit un numéro du magazine Envoyé Spécial diffusé en octobre dernier. Des journalistes ont enquêté sur les pratiques permettant d’augmenter artificiellement le nombre de vues d’une vidéo postée sur YouTube, le nombre d’abonnés d’une page FaceBook ou le nombre de followers d’un compte Twitter.

Pour cela ils ont créé de toutes pièces un groupe musical constitué de quatre comédiens-chanteurs et mis en boite un clip pour illustrer une chanson composée en deux temps trois mouvements pour l’occasion. Le quatuor, deux filles deux garçons, très dans l’air du temps, celui qui fait la part belle des télé-crochets de type Nouvelle Star ou The Voice a été baptisé Like Us.

Pour promouvoir le groupe, les enquêteurs de l’émission créent une chaîne YouTube, une page FaceBook et un compte Twitter afin de faire monter la sauce (créer le buzz quoi). Une semaine plus tard la vidéo sur YouTube comptera 18 vues, la page FaceBook culminera à 3 abonnés et le compte Twitter captera 10 twittos.

Des packs pour augmenter artificiellement le nombre de vues ou d’abonnés

Pour accroître la notoriété de ce girls and boys band les journalistes prennent contact avec une société qui promet de la booster en vendant notamment des milliers de vues sur FaceBook pour quelques dizaines d’euros.

La suite vous la découvrirez dans la vidéo ci-dessous qui reprend en intégralité ce numéro d’Envoyé Spécial. Si vous êtes tentés par ces pratiques, sachez que les plateformes comme YouTube finissent toujours par se rendre compte de la supercherie, surtout si les comptes explosent du jour au lendemain.

Le reportage s’intéresse également aux façons dont on peut manipuler les contenus pour tromper les consommateurs (à 35’31). Certaines marques n’hésitent pas, par exemple, à utiliser la notoriété de certains blogueurs pour promouvoir leurs produits.

Jetez donc un œil au reportage (en espérant qu’il reste disponible assez longtemps) et dîtes-moi dans les commentaires ce que vous pensez de ces pratiques…

Voir manip sur le net

Crédit photo : image extraite du reportage d’ Envoyé spécial.

Lire aussi