Auto-entrepreneur : hausse de 2 à 3,3 points des cotisations sociales

touche pas à l'auto-entrepriseOn n’en sait désormais un peu plus sur les mesures que compte prendre le gouvernement concernant le statut des auto-entrepreneurs. Il s’agit en fait d’une mesure non négligeable : la hausse de 2 à 3,3 points des cotisations sociales.

Plus précisément* :

2% de plus pour les activités de vente, portant la cotisation à 14% du chiffre d’affaires
3 % de plus pour une activité libérale, portant la cotisation à 21, 3% du chiffre d’affaires
3,3% de plus pour les activités de service et artisanales, portant le taux à 24,6% du CA

Sylvia Pinel, ministre du Commerce et de l’Artisanat, justifie cela en déclarant qu’il s’agit de relever les taux forfaitaires pour les rapprocher de ceux des indépendants. Pour la ministre il s’agit d’une mesure d’équité et juge pleinement légitime que les auto-entrepreneurs contribuent au même titre que les autres acteurs économiques aux efforts de redressement des finances publiques.

Je vous rappelle que si vous souhaitez défendre le statut des auto-entrepreneurs, vous pouvez signé la pétition en ligne de la FEDAE. Vous trouverez sur le site de la fédération toutes les réactions, ainsi que les actions mises en place.

*Source : FEDAE

Le statut des auto-entrepreneurs menacé ?

touche pas à l'auto-entrepriseIl semblerait bien que oui. Pourquoi ? Parce que Le projet de budget pour 2013 présenté prévoit d’aligner le régime de cotisation sociale des autoentrepreneurs sur celui des autres entrepreneurs individuels. Autant dire que cela mettrait en péril nos activités.

Grégoire Leclercq et Cyrille Darrigade, respectivement président et Vice-Président de la FEDAE (Fédération des Auto-Entrepreneurs), expliquent ce qu’il arrivera dans un communiqué publié le 28 septembre : Le régime sera tué car le mode de calcul des cotisations sociales sera forfaitaire et remet en cause le pilier fondateur du régime qui prévoyait une exonération de charges en l’absence de chiffres d’affaires.La réforme n’améliora pas la protection sociale des bénéficiaires du régime dans la mesure où cette protection était déjà identique à celle des autres travailleurs indépendants.

Lire l’intégralité du communiqué.

Du bon usage de la Timeline Facebook

On a lu des quantités d’articles sur les réticences des utilisateurs de FaceBook face à la Timeline (Journal en français). Ce qui déconcerte le plus c’est sans doute la lecture des posts sur le mur. Si ceux-ci s’empilent les uns sur les autres comme d’habitude, il faut apprendre à les parcourir d’une colonne à une autre.

Cette lecture est aussi encombrée par le bloc des « Amis » que l’on aimerait voir ailleurs.

Mais sinon, cette nouvelle formule – appliquée d’abord aux profils standards privés (puis aux pages fans) – a quelques nouveautés non négligeables.

La couverture de la Timeline

timeline du  webhamster

La firme de Palo Alto aime avoir sa propre terminologie. Au temps jadis cette couverture nous l’aurions appelée bannière graphique. Il ne s’agit ni plus ni moins que de cela. Cet espace est l’occasion d’affirmer son identité ou d’afficher son activité. Sous conditions.

La couverture ne doit pas mentionner de site web, d’adresse mail et d’adresse physique. Elle ne doit pas non plus être un support promotionnel. Il est donc interdit d’indiquer un prix, offre promotionnelle, etc.

La bonne taille pour cette couverture est de 850 pixels de large et de 315 pixels de hauteur.

Mais si vous êtes créatifs, vous devriez trouver là un terrain de jeu idéal. Je vous invite à suite ce lien qui vous mènera vers une sélection de couvertures originales.

timeline The New York TimesLa possibilité de raconter une histoire avec la timeline

C’est le grand intérêt de cette nouvelle formule. D’autant plus dans une période où le storytelling (ou communication narrative) a le vent en poupe.

La Timeline permet la publication rétroactive de posts sur le mur. C’est ce qu’a fait le New York Times. Grâce à elle (voir l’image à gauche), le magazine américain a pu diffuser la première page de son premier numéro paru le 18 septembre 1851 et conter ainsi tout son parcours.

Autre exemple. Des étudiants de Sup’Internet ont créé une Timeline entièrement dédiée à l’histoire du web. Une odyssée qui débute en 1837 avec l’invention du télégraphe. C’est un travail formidable que l’on espère voir préservé par FaceBook (on se souvient que la timeline consacrée à Steve Jobs a été effacée de la plateforme.

Une marque peut ainsi et à moindre frais rappeler des moments essentiels de son existence : les changements de logos, la mise sur le marché d’un nouveau produit, l’ouverture d’une succursale, un changement de direction, une nouvelle acquisition, etc.

Les équipes de l’un des candidats à la présidentielle de 2012 ont bien compris l’utilité d’un tel environnement. Mais en prenant soin d’écarter les souvenirs gênants.

La mise en avant d’une actualité

La Timeline pour les pages fans a un petit truc en plus que ne possède pas celle des profils privés : l’épingle.

Vous souhaitez, pendant quelques jours, mettre en avant une promotion, un rendez-vous ou un article de votre blog, vous pouvez le faire en publiant et en épinglant l’information sur le mur de votre page fan.

Vous postez comme à l’accoutumée, puis vous cliquez en haut à droite du post. 2 icônes s’offrent alors à vous :

L’étoile qui vous permettra d’afficher « en grand » une publication (c’est idéal pour les belles vidéos).

Le crayon qui permet notamment de verrouiller la publication, c’est à dire de la placer en tête de votre mur pendant une semaine maximum…

verrouiller timeline facebook

Voici ce que cela donne à l’affichage…

publication verrouillee timeline facebook

L’épingle est le petit ruban vert placé en haut de votre post.

Voilà. C’est 3 fonctionnalités sont les plus essentielles pour moi. Et les plus simples à appréhender.

Quel est votre rapport à la Timeline ? La trouvez-vous utile ? Regrettez-vous de l’avoir installée ?

La Redoute s’empare du buzz autour de l’homme nu

capture d'écran fail la redoute crocodileSouvenez-vous, c’était il y a un mois environ, une photo publiée sur les pages enfants du site de La Redoute faisait le tour du web à cause de la présence d’un homme à poil en arrière plan. Un concurrent fort zélé et véloce avait profité du buzz pour le reprendre à son compte.

Un mois plus tard on pensait l’affaire oubliée, mais voilà que La Redoute s’empare de cette bourde pour la markéter à son avantage. L’entreprise de vente par correspondance a donc fait de ce fail un jeu qu’elle a introduit par cette vidéo…

La redoute a donc intégré 14 fiches piégées sur son site. Les internautes qui mettront l’œil dessus seront récompensés par un bon d’achat de 200 euros, c’est en tout cas ce que stipule le règlement.

Le texte précise que toute fiche produit n’ayant pas le bouton « Signalez une erreur » ne pourra être considéré comme une fiche produit piégée dans le cadre du Jeu. Est-ce à dire qu’il peut y avoir d’autres photos du même acabit que celle qui a donné du grain à moudre aux blogueurs que nous sommes ?

Que pensez-vous du sursaut de la marque ?

L’image est une capture d’écran de la vidéo. Si vous allez voir le produit sur le site de La redoute, vous ne verrez pas le crocodile photoshopé.

Megaupload fermé par le FBI

MegauploadLa nouvelle est tombée ce soir : le FBI a fermé Megaupload et passé les menottes à son fondateur, Kim Dotcom (c’est un alias, vous vous en doutez) qui se trouvait en Nouvelle-Zélande (7 personnes sont inculpées, 4 ont été arrêtées). Toute la Toile est en émoi, Twitter déborde de stupeur.

C’est 4% du trafic mondial qui vient de tomber.

Pour les détails de cette affaire, je vous confie un article de Korben.

Suite à cette intervention, les hackers d’Anonymous sont passés rapidement à l’action (tweet de YourAnonNews). Les activistes ont plombé les sites du RIAA, d’Universal et de l’US Department of Justice.

C’est avec une certaine célérité que L’Élysée a salué le démantèlement du plus populaire des sites de partage.

Allez, on se console en musique…